Calisph'Air

Calisph’Air intègre un programme de mesure du Black Carbon dans les écoles. Il s’agit d’un programme éducatif mené par le service « Education jeunesse » du CNES. Le réseau est national. Il a débuté en 2017.

Objectifs scientifiques

L’objectif est la mesure du Black Carbon dans les particules en suspension dans l’atmosphère. Le projet a une vocation pédagogique. Les élèves prélèvent les particules sur un filtre et en font l’analyse dans leur école. La concentration de BC obtenue est indicative de la contamination de l’air par la combustion (fuels fossiles et biomasse)

Participants

Les participants sont les professeurs de collèges et de lycées avec leur classe (SVT, physique-chimie). Environs une dizaine de classe participent au réseau. Le réseau est animé lors de séminaires annuels et de campagnes d’expérimentation coordonnées.

Capteurs

Environ 15 capteurs fabriqués par STANEO. Le principe de la mesure est très simple. Il s’agit de filtrer l’air ambiant sur un filtre qui se noircit lors de l’accumulation des particules sur celui-ci. Une mesure de transmission est alors effectuée. Le débit, la durée du prélèvement et la perte de transmission permettent d’estimer une concentration équivalente en BC.

Partenaires

Le réseau est animé par le CNES avec l’appui scientifique du Laboratoire d’Aérologie (CNRS-Université de Toulouse). Les capteurs sont fabriqués par la société STANEO.

Ressources

Référent CASPA

Jean-François Léon
Chercheur CNRS au Laboratoire d'Optique Atmosphérique de l'Université de Lille