NoiseCapture

NoiseCapture ambitionne d’établir une cartographie participative de l’environnement sonore. Exploitant des algorithmes de traitement du signal, l’application NoiseCapture, développée par des chercheurs du CNRS et de l’Université Gustave Eiffel (anciennement l’IFSTTAR), calcule des indicateurs acoustiques lors des déplacements volontaires de l’utilisateur, dans le monde entier. Ces indicateurs géolocalisés sont ensuite reversés anonymement dans une base de données pour élaborer des cartes de bruit au plus près de la réalité, avec un maillage extrêmement dense. 

Objectifs scientifiques

Au-delà des perspectives scientifiques, qui ouvrent des questions autour de l’analyse de la qualité des données, mais également sur la production d’indicateurs ou de nouveaux supports de restitution des résultats, les chercheurs ont été guidés par la volonté d’ouvrir la recherche sur l’environnement sonore au plus grand nombre (citoyens, entreprises, collectivités, services de l’État, scientifiques…). 

Cette ouverture se traduit par un projet « open science » avec le développement d’outils communs sous licence open source, la diffusion des données anonymes collectées sous licence open data et la publication des résultats de recherche dans des revues en open access.

Participants

66 000 contributeurs au 01/03/2020

Capteurs

Smartphone des participants

Partenaires

CNRS, Université Gustave Eiffel (ex Ifsttar)

Ressources

Référent CASPA

Judicaël Picaut
Directeur de laboratoire / Chercheur à l'Université Gustave-Eiffel